Route du patrimoine d'Alcarràs

Partager
Route du patrimoine d'Alcarràs

La population actuelle d'Alcarràs est d'origine islamique, mais elle n'a pas été documentée historiquement avant le 12ème siècle. Dans l'Ordinatio de l'évêché de Lleida de 1168, il apparaît sous le nom d'Alcarraz, comme dans d'autres documents, faisant référence au château sarrasin et à l'église. Selon Zurita, le comte Ermengol VI d'Urgell a conquis 1147-48 Alcarràs, Alguaire et Aitona (tandis que Ramon Berenguer était à Almería) et le conquérant est nommé par le père Finestres (1752) d'Alcarràs, fils de Guerau de Jorba, seigneur Montmeneu, Odena et Rubinat et parent des comtes de Barcelone. Ce nom de famille, adopté après la conquête, aurait été maintenu par ses descendants, étroitement liés à l'hôpital et aux Templiers.

Au 16ème siècle, ses successeurs ont eu des liens de parenté avec les familles castillanes et ont même cessé de vivre à Barcelone. La population subit à nouveau les conséquences de la guerre de séparation et le gouverneur français de M. de Rogles occupa le château (1642), où il mit une garnison, puis le château fut définitivement désactivé, comme le confirma le marquis Filipo de Corsini. qui accompagna Cosme de Médicis en 1668, lorsqu'il dit avoir trouvé une population très ruinée appelée Alcarràs, du marquis "di Lafuente" (les successeurs du Fernández de Heredia étaient des comtes de Fuentes), où les restes d'un petit château étaient à peine visibles. Par héritage de Heredia mentionné, le domaine du site a été transféré aux ducs de Solférino au début du 18ème siècle, qui l'ont gardé jusqu'aux dames et messieurs.

Alcarràs subit également la guerre de Succession, mais en 1721, elle est en partie reconstruite et constitue un hôtel de ville (depuis 1500, un petit conseil municipal était dirigé par trois jurés ou conseillers). Le dix-huitième siècle, coïncidant avec une augmentation démographique notable, la grande église fut construite et le noyau fut étendu le long de l'autoroute de Madrid (1777) par l'actuel Raval de Lleida.

Pendant la guerre d'indépendance, les habitants d'Alcarràs devinrent somatén et combattirent sous les ordres du colonel Baget dans la Sierra de Alcubierre et le Bruc. L'armée française occupa la ville en 1810, face à la capture de Lleida. La population hébergea des détachements libéraux lors de la première et de la troisième guerre carliste.

Madoz, au milieu du 19ème siècle, parle encore de quelques tours de château, qui ont été démolies à la fin du même siècle. En 1840, avec la mairie constitutionnelle, des écoles sont créées et à l'été 1896, la station thermale d'Alcarràs apparaît, avec des eaux ferrugineuses chlorées au sodium, bonnes pour les maladies de la peau jusqu'à la fermeture des portes en 1920. De nouvelles industries apparaissent également (farine, sulfures, brandy, etc.).

Actuellement, la Villa de Alcarràs se caractérise par une économie principalement basée sur l'agriculture et l'élevage, en tête de liste des municipalités comptant le plus important recensement agricole en Catalogne. Cependant, au cours des dernières années, il a également été entouré d'un vaste réseau de zones industrielles, dans lesquelles se rencontrent l'industrie agroalimentaire et les services.

Est-ce que vous nous accompagnez pour découvrir votre patrimoine? Viens!

Si nous entrons dans la municipalité d'Alcarràs, nous trouvons...

Chêne du Centenaire (Quercus ilex)

r278_alzina C'est un arbre vivace à cime dense situé dans la région de Coscollar. Il mesure environ 8 mètres de haut et le diamètre de la coupe est d'environ 10 mètres. L'âge approximatif est de 150 ans.

Plus de Volta

Les hameaux "Volta" sont construits selon la technique dite de la pierre sèche. L'origine des fermes "Volta" remonte au début du 19ème siècle et sa construction s'étend au cours des dernières années et jusqu'au début du 20ème siècle. À certaines périodes de l'année, en particulier pendant les récoltes, de nombreuses familles ont été obligées de passer des jours et même des semaines, la distance entre la ville et la zone de travail étant très grande et beaucoup de temps perdu en allers-retours.

Moulin Jaumetó

Dans la municipalité d'Alcarràs, à environ deux kilomètres du centre-ville, se trouve le Molino del Sastre, un moulin à farine d'origine médiévale possible et des vestiges conservés visibles des temps modernes et contemporains. Il s'agit d'un bâtiment de forme carrée qui ne conserve pas de toit et dont les forces du mur sud sont en ruine. À environ cinq mètres au sud, en marge du champ, on peut observer la présence d'un virage.

Montagut

r278_montagut La ville de Montagut, ajoutée séculièrement à Alcarràs, fait partie du secteur nord-est du terme. La population fut abandonnée après la guerre de séparation (1643) et repeuplée à la fin du XIXe siècle à la suite de la nouvelle irrigation du canal d'Aragon et de Catalogne. L'ermitage de Montagut a un seul navire, entre les médianes, recouvert d'une voûte de tonneau.

Vallmana

La maison date du XVe siècle. Après avoir passé chez plusieurs propriétaires, il arriva chez le président de la Generalitat de Catalogne, Francesc Macià, qui poursuivit la lourde entreprise qui conditionnait l'amélioration des terres arides de Vallmanya. Il fit construire la chasse, avait une boule de coton et arriva de Barcelone. Sa fille Maria Macià Lamarca a passé de longues périodes à la ferme.

Vilot

Sur la colline appelée le Vilot se trouvait le château de Montagut. C'est l'une des forteresses musulmanes que de Lleida ibn Hilal a cédée au comte de Barcelone Ramon Berenguer 111, selon une convenance prise en 1120. Les vestiges du château, près de l'église et de la colonie rurale de Montagut, ont été complètement rasés dans les années 1970. -1979.

D'un autre côté, dès que le noyau d'Alcarràs apparaît comme un élément d'intérêt...

Vierge Eglise de l'Assomption

Église trapézoïdale à trois nefs et transept de style baroque néoclassique. La structure harmonieuse et sobre du bâtiment est conforme au classicisme, tandis que la couverture manifeste son caractère baroque. La façade est en pierre taillée et présente trois frontons couronnés variés. Au-dessus de l'un d'eux se dresse le clocher, à demi construit et composé de deux fenêtres en arc de cercle.

Spa

La répartition à la fois des ouvertures et des différents éléments architecturaux est de tendance rationaliste. Le bâtiment qui est conservé du spa était celui destiné au logement du directeur et actuellement destiné à un logement privé, avec un jardin et un environnement imbattable.

Le syndicat

r278_sindicat Il a été fondé en 1918 à l'initiative de Jaume Costa et d'Escolà. Bâtiment moderniste de l'architecte Cesar Martinell y Brunet, disciple de Gaudí. au rez-de-chaussée il y avait un café et au premier étage la danse et le cinéma. Au début du siècle, DC, la ville, était divisée en deux groupes politiques, à droite et à gauche. ceux des droits rencontrés dans l'Union et ceux des gauches au Casino.

A travers l'Union accès au Moulin de l'Union, un moulin médiéval du XIIe siècle où les virages sont en très bon état.

Glace bien

Il date du XIVe siècle, construit avec des pierres de taille et terminé avec un toit qui n'est pas préservé. Il avait une capacité de 204 m3 et permettait l'approvisionnement en glace de mai à octobre. Le puits était loué chaque année.

Rempart

Les pierres de la muraille sont les vestiges de l'ancien château, datant de l'époque médiévale (XIVe siècle), sur lequel fut construite l' église actuelle d'Alcarràs.

Château Citerne

Silo en pierre situé sous la place de l'église. L'accès se faisait par un escalier situé à l'entrée de la maison num. 3 de la place de l'église. Plusieurs voisins ont affirmé que l'eau de cette citerne avait des propriétés curatives pour certaines maladies de la peau.

Calistro Cave à chaux

Kiosque typique entre les médianes du rez-de-chaussée et du sol, où se mélangent tous les éléments de construction populaires: bases des murs en pierre, murs en terre cuite, tufs et briques modernes et recouvertes de tuiles arabes. La maison a été construite au sommet d'une cave taillée dans la pierre et actuellement en très bon état.

Ca l'Hereu

Il date du 18ème au 19ème siècle (1970). Grand centre situé dans un chanfrein composé d'un rez-de-chaussée et de deux étages, tout en conservant la typologie d'origine. Au rez-de-chaussée il y a un grand portail adintelado avec l'emblème de la famille. Au premier étage, il y a trois balcons sur lesquels sont ouvertes trois fenêtres correspondant au troisième étage.

Le fossar

Vestiges de l'église romane (XIIe siècle), agrandie dans le style gothique au XIVe siècle et du cimetière d'Alcarràs. À côté, se trouvent le fossé, l'espace sacré et le lieu où le conseil de la villa s'est réuni pour traiter de questions importantes relatives au commun, et en cas de mauvais temps, le conseil s'est tenu à l'intérieur de l'église.

Espace d'intégration ethnologique

r278_estris Un espace où toutes sortes d'ustensiles utilisés par les agriculteurs de la ville avant la modernisation de l'agriculture sont exposés. Un voyage dans le temps, avec une mention particulière de l'agriculture en tant qu'élément fondamentalement dominant du monde rural. Il contient un ensemble varié de pièces exposées en permanence sur la vie traditionnelle, la culture et l'agriculture.

Archives historiques

Lieu où vous pouvez consulter toute la documentation générée au fil du temps et se rapportant à tous les domaines de la structure d'un conseil municipal, mais plus particulièrement à la documentation la plus liée au patrimoine, matériel et immatériel.

Terme cross

À l'entrée de tous les villages, il y avait une croix de croix en pierre avec des motifs de crucifixion ou héraldiques. Les croix délimitaient les termes des populations. Ils se tenaient toujours près d'une route pour accueillir ou renvoyer les passants qui avaient traversé la ville. L'actuel est une copie, car l'original n'a pas été préservé.

Vous pouvez télécharger ici la carte de la municipalité et celle du noyau d'Alcarràs.

Source: Mairie d'Alcarràs

Où se loger

Hotel Real Lleida

Lleida (a 9.9 Km)

Hôtel 3 étoiles situé dans le centre commercial et administratif de la…

Lire la suite

Hotels Ibis Lleida

Lleida (a 10.1 Km)

Notre hôtel Ibis à Lleida est intégré à la zone commerciale de…

Lire la suite

Apartaments Real Lleida

Lleida (a 10.6 Km)

Les Real Apartments sont situés dans un quartier privilégié, comme la rue…

Lire la suite

Quoi faire

Museu de Lleida: diocesà i comarcal

Lleida (a 9.6 Km)

Le Musée de Lleida répond collections du centenaire de différentes époques, de…

Lire la suite

El Tren dels Llacs

(a 10.8 Km)

C'est un train historique avec des locomotives et des voitures anciennes, spécifiquement…

Lire la suite

Centre d'interpretació de la pedra seca

Torrebesses (a 16.3 Km)

Le centre d'interprétation de Pedra Seca (CIPS) est situé à Torrebesses, une…

Lire la suite

Cooperativa la Fraternal de l'Albagés

L'Albagés (a 22.1 Km)

Coopérative agricole située au centre de la région des Garrigues, région productrice…

Lire la suite

Agenda

Cérémonie d'ouverture de la Semaine du tourisme industriel

22/10/2021

Lire la suite

Festival de poésie de la Villa de Gironella

22/10/2021 ...

Lire la suite

Projection du documentaire 'Femmes bergers dans le Penedès'…

22/10/2021

Lire la suite

THÉÂTRE saisonnier à Santa Perpètua de Mogoda

23/10/2021 ...

Lire la suite

Dirigez-vous à nos bulletins d'information!

Vous recevrez notre newsletter avec des nouvelles, des itinéraires, des promotions, loteries, etc..